Après une longue nuit, mouvementée pour certains par la musique, le bruit des voitures et l'appel à la mosquée, nous nous réveillons pour 7h...

isaline

Les enfants du quartier patientent face à l'imposant portail alors que nous les surplombons du balcon de la maison de Pierre-Marie. Un air de superiorité se dégage, c'est ainsi que nous decidons d'ouvrir les portes afin de nous joindre à eux et partagé un moment de bonheur et de convivialité face à ces enfants émerveillés.

bis_IMG_0568.jpg

Puis nous prenons notre petit déjeuné à la française gentillement offert par Pierre-Marie et sa femme.

Une fois fini, nous partons à bord de nos 4x4 pour visiter le village artisanal. C'est ici que nous avons pu découvrir diverses fabrications faites mains en bois d'ébène ou d'autres bois, mais aussi en métal, plastiques...

bis_IMG_0579.jpg

Nous rentrons chez Pierre-Marie et décidons de chanter accompagné de François à la guitare face aux enfants dans la rue. Ces derniers nous chantent à leur tour quelques chants locaux. Un moment particulier de partage...

Nous chargeons les imposants bagages sur les toits des véhicules et nous voila partis pour Gorom. Une centaine de kilomètres plus loin nous voila à Kaya. C'est ici que nous déjeunons vers 15h. Plat local composé de riz, poisson et viande en sauces. Un régal !

bis_IMG_0663.jpg

Après cette pause, nous repartons et passons Dori après 180 km. Nous quittons le goudron pour rejoindre une piste alors que la nuit s'est installée.

Plus nous nous éloignons de la capitale, plus la végétation devient rare et sèche. Le sable fait son apparition. Nous avons pu voir des baobabs.

bis_IMG_0591.jpg

Nous voila à Gorom aux portes du désert sous un ciel étoilé.

bis_IMG_0675.jpg

Nous déchargeons les 4x4 puis dégustons du riz et du poulet en guise de repas. Un acceuil chaleureux nous a été réservé par l'ensemble de la communauté où a vécu André durant 9 années.

Pascaline, Ophélie et Jonathann vos reporters du jour !